Publication d’un article à l’invitation de la revue Arpentage, 2 dont le premier numéro vient de paraître.

varpentages2014

 

 

 

 

 

[extrait]

Où va se poser l’œil ?

Pourquoi je fais toujours la même photo ?

1 – 1982, je rentre de l’école.

À pied, depuis l’école Octobre, traverser les squares Berthelot et Véron qui abritent une petite citée d’immeubles de briques rouges disposée autour de deux cours identiques, déboucher sur la rue Véron.

Rue du marché ou rue Jean Colly, au choix. Parallèles, alternances similaires de petits immeubles et de pavillons avec portes de garages, collés les uns aux autres.

Déboucher rue Paul Vaillant-Couturier.

Là des commerces.

En face de la rue de l’Union, le vendeur de jouets. Les murs sont couverts de jouets, jusqu’au plafond, une grande perche en bois pour aller les attraper.

Plus loin la Caisse d’Epargne, en face Felix Sports, un bazar et un tas d’autres.

Mon itinéraire est fait d’angles droits, un chemin de ville.

Seule alternative à cette géométrie, le raccourci par le Monoprix. Tangente de carrelage blanc éclairée aux néons. Sacs de billes et musique pop.

Par ce raccourci, on loupe la boulangerie, ses chewing-gums gagnants et le marchand de journaux, ses vignettes Panini de footballeurs.

Sortir sur le parking du Monoprix, rue Edouard Vaillant, la mystérieuse rampe d’accès au parking sous terrain à ma gauche.

Au croisement des rues Edouard Vaillant et Louis Blanc, le garage Nissan, voitures exotiques qui ressemblent à des Américaines avec leurs larges calandres métalliques

Dernière ligne droite en passant devant la crèche où je ne suis jamais allé, puis l’Hirondelle, bar-restaurant-hôtel du père d’un camarade de classe, un berger allemand couché sur le pas de la porte.

Encore cent mètres et je débouche sur la rue Marcel Bourdarias, c’est là que j’habite depuis toujours, au dixième étage.

Aujourd’hui j’ai l’impression que c’est sur ce parcours que mon regard s’est éveillé à l’esthétique du paysage urbain.

Angles droits, courbes de béton, matières, couleurs.

 

 

[…]

Des informations sur la revue : http://scenes.obliques.free.fr/?-edition- – http://scenes.obliques.free.fr/?-Revue-arpentages-